Chiffre du jour du 1er juillet

La hausse de 3,5% de la valeur du point d’indice représenterait un coût de 7,5 milliards d’euros pour la fonction publique (Etat, collectivités territoriales, fonction hospitalière). C’est oublier quand même un peu vite qu’une partie de cette somme reviendra dans les caisses de l’Etat via notamment la TVA ou l’impôt sur le revenu. De plus, les cotisations sociales supplémentaires générées par cette augmentation amélioreront le financement de la sécurité sociale et des retraites.

Ce contenu a été publié dans Chiffre du jour, Contractuels, Corps de fonctionnaires, Enquêteurs, Rémunérations, UNSA INSEE, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.